Histoire - 1900 - 2010

Cent ans déjà1905

 

Le centenaire de l'union musicale a été célèbré en 2000. Une brochure est éditée grâce au travail du Comité du Centenaire. Tout ce qui suit est tiré de cette brochure et retrace, années après années, les moments de joie, de peine, de vie musicale et associative. J'espère que vous prendrez du plaisir à nous lire

 

Les prémices d'une société musicale

 

Un arrêté prefectoral du 14 février 1877 autorise la création d'une fanfare à La Motte. Elle donnera son premier concert en décembre La presse en fait l'éloge:"bien que crée il y a quelques mois à peine, donne de brillants résultats et laisse entrevoir de sérieuses espérances. Tous les exécutants sont des travailleurs, la plupart sont des cultivateurs, passant leurs heures de repos à l'étude de la musique, on reconnait des débutants pleins d'ardeur et de bonne volonté". Malheureusement, en mai 1884, suite à une enquête prefectorale, le maire de la commune répond qu'il n'existe pas de Société Musicale à La Motte . La durée de vie de cette société fut très courte.

 

La naissance

 

L'Union Musicale naît le 7 juin 1900 dans les locaux de l'hotel Bouchet. Elle est composée d'une vingtaine de musiciens sous la houlette de Joseph Vidal, ancien chef de musique au 13°BCA, qui restera trente ans à la direction. Cette création est acceuillie favorablement par la municipalité, d'autant que le maire, Joseph Richard, accepte d'être le président d'honneur. Une lutte d'influence aura comme conséquence le départ de membres actifs qui vont fonder une autre société " la Fanfare de La Motte Servolex", sous la présidence de Joseph Plothier. La municipalité va encourager immédiatement L'UM en votant une subvention de 500 francs(1400€) pour acheter les premiers instruments.

 

1900 - 1950

 

1902 Sainte Cécile Les deux sociétés cohabitent tant bien que mal, animant ensemble la fête patronale. Pour la première fois, Sainte Cécile est fêtée le 22 novembre, suivi d'un programme religieux au cours de l'office dominical. Le président Plothier sera invité par l'UM au restaurant Ginet, il n'en gardera pas un bon souvenir.

 

1904 Amendes et solidarité La première sortie officielle aura lieu le 3 juillet, à la fête de la Fédération des musiques Savoisiennes à Annecy. Des amendes sont pré vues pour retard,absence non motivée, défaut de coiffure, laisser traîner son instrument, s'écarter des rangs......... Une fête de bienfaisance sera organisée pour venir en aide aux sinistrés du Tremblay Dessous

 

1912 : Concours international de Musique : L'Union effectue un voyage exceptionnel et remporte le 1° Prix en lecture à vue

 

1919 : Reprise des activités après la guerre, la société retrouve son fonctionnement et ses activités.

 

1921-1927 : le tarif pour la participation aux   funérailles est fixé, une nouvelle salle de concert est louée, la clique de Saint Ombre (Chambery le vieux) utilisée dans les nombreux défilés de la société, reçoit une subvention pour l'achat d'instruments. La sortie annuelle a lieu à Moutiers pour les « Fêtes musicales et le Costume Savoyard « .

 

1928 : 90° anniversaire de l'Inauguration de la fontaine des éléphants : les musiciens seront déguisés en hindous en souvenir des campagnes Union Chambeéry 1928indiennes du général de Boigne

 

 

1930 : Sortie annuelle à Genève, et au retour, la grosse caisse et un cuivre sont transformés en accordéon : l'impériale du car n'est pas passée sous un pont !

 

1945 : Reprise des activités avec un premier bal le 25 novembre. Mr François Mithieux est nommé directeur de la société. Il y restera jusqu'au 27 janvier 1978.

 

1950 : Lors du cinquantenaire, treize musiciens recoivent la Médaille d'Honneur des Sociétés Chorales et Musicales,avec mention à Mr Joseph Guillermin entré en 1900. A noter, l'arrivée de la première femme, Mme Michelle Basset

 

1957 : Le comité refuse le regroupement des sociétés des villes avoisinantes et garde son indépendance. La nouvelle tenue arrive en 1958 : pantalon bleu marine, blouson gris, béret avec écusson, cravatte bleue

 

1960 - 2000

 

Années 60 : La salle de répétitions est rénovée par les musiciens, un concours de belotte annuel est lancé, les répétitions sont déplacées le vendredi soir, une nouvelle tenue est achetée (la même que Chambéry). En 68, les cours de solfège et d'instrument recoivent 43 élèves.

 

Années 70 : La situation financière est critique en 70, une subvention exceptionnelle de la ville permet de continuer. Plusieurs jeunes filles arrivent à l'union Pascale Tochon, Nadine Carraz, Dominique Pin, et Jacqueline Fallevoz. Leur tenue sera la jupe. En 1975, La Motte tisse des liens avec Mundelsheim. Un échange est effectué, avec défilés, concerts et soirées. En 1978 Mr Marcel Guirao devient directeur, l'union compte 63 musiciens , l'école de musique est crée, les cours sont payants, les frais sont remboursés pour les inscrits à l'union.

 

1985 : Mise en place d'une boite à idées. Les musiciens demandent moins de temps morts, suppression de la casquette, nettoyage par roulement, installation d'un wc.

 

humour

1988 : Yves Quemener, directeur de l'école de musique   devient directeur de l'union. Une nouvelle tenue est adoptée : blazer pied de poule, chemise blanche, pantalon noir, cravatte bordeaux.

 

1990 : L'union déménage vers la salle St Jean, mais ce n'est pas satisfaisant : froid, manque de place, tou cela nuit à la bonne ambiance.

 

1992 : La mairie installe l'union dans une salle en préfabriqués, ainsi que le choeur Les Saisons et l'école de musique.

 

1993 : création de l'orchestre Bavarois, avec répertoire typique

 

1994 : création de la Banda, petit orchestre des rues. La nouvelle Halle des Sports présente , à défaut, une bonne qualité acoustique

 

1995 -97: L'orchestre d'harmonie est devenu un des plus important de Savoie. Le Bavarois est dissous, la Banda fait rentrer un peu d'argent.

Une commission des jeunes est crée, la Banda recoit les T-shirt verts avec le logo de la commune et un coupe vent.

 

En 1999, une convention est signée avec Le Bourget du Lac. La municipalité présente son projet de Maison de la Musique, maison qui regroupera tous ceux qui pratiquent la musique. Le séjour à Mundelsheim est une réussite tant sur le plan de l'ambiance que musical.

 

Les années 2000

 

Le concert de la Ste Cécile, dernier concert des années 1900, sera qualifié de concert du siècle.

 

union musicale la motte servolex

Janvier 2001 : Mini-révolution : malgré la réticence de quelques Anciens, c’est une femme qui est élue Présidente : une « Première » depuis 100 ans. : Geneviève QUEZEL-AMBRUNAZ.

 

8 Juin 2001 : première répétition dans la nouvelle salle, à La Maison de La Musique. L’installation « officielle » se faisant en Septembre 2001.

Décembre 2001 : quelques changements de costumes ; pour rehausser les concerts, il est décidé d’acheter des gilets, plus pratiques et plus élégants que les vestes ; petite touche musicale : une lyre est brodée au dos de ces derniers.

 

Mai 2002 : échange avec l’Italie, grâce à Flavio Infanti, qui nous a mis en contact avec l’orchestre de Sesto al Reghena (Vénétie).

 

Laurent Dacquin fait paraître son livre historique :Vie de l’Union Musicale entre 1900 et 2000 .

 

Décembre 2002 : pour la première fois, les musiciens de la Banda animent le Marché de Noël de La Motte déguisés en « Père Noël ».

 

Printemps 2002 : Andrée PERRIER et Claudie FREMEAUX rédigent la première « Note Musicale », destinée aux Membres honoraires.  Ils sont ainsi tenus au courant de la vie de la Société, et sont informés en priorité des diverses manifestations de l’U.M.(dans la page Médias)

 

Ascension 2003 : nous accueillons les musiciens de Sesto al Reghena.

 

Septembre 2003 : après six mois de remplacement à la tête de l’orchestre, Laurent CELISSE devient officiellement le nouveau Directeur de l’Union Musicale. Il remplace Yves Quemener qui a dû arrêter ses fonctions pour raisons  de santé. Nous avons pu fêter dignement ses 15 années de Direction. La « passation de baguette » s’est effectuée le 26/09/03.

 

Printemps 2004 : L’Union Musicale participe à la célébration officielle des 30 ans du Jumelage de la ville, à Mundelsheim (Allemagne)

 

Printemps 2005 : Célébration des 30 ans de jumelage à La Motte : les deux orchestres - Union Musicale et Musikappelle-  jouent ensemble pour la première fois au Monument aux Morts.

 

Mars 2005 : concert de l’Union Musicale à L’Espace Malraux, sur invitation de l’orchestre d’harmonie de Chambéry.

Mars 2005 : l’Union Musicale change son logo pour le mettre « au goût du jour ». Il est décidé de garder l’emblème traditionnel présent sur l’ancien : la lyre.

 

Depuis 2004, sous l’impulsion du « chef », l’Union Musicale participe à la fête de la Musique, avec le répertoire de « l’orchestre-kiosque ».

 

Autre retour apprécié : les clairons qui, d’abord à l’occasion de la célébration de Ste Cécile à l’église (2004), puis au cours du concert à la Halle Didier Parpillon, ont pu être pleinement intégré à l’orchestre pour un morceau. (2006).

 

Novembre 2005 : Nous célébrons Ste Cécile le samedi soir lors de la messe, pour clore la visite que l’Evêque, Monseigneur Ulrich a effectuée durant la semaine. Nous déplaçons donc notre banquet traditionnel, qui a toujours suivi la messe. Tous les musiciens étant très satisfaits, nous décidons de pérenniser cette formule : messe et banquet le samedi soir.

 

Juin 2006 : Mise en service du site internet de l'Union Musicale

 

Ascension 2006 : Invitation de la Musikapelle pour fêter leur centenaire. Nous nous retrouvons donc à Mundelsheim, avec un orchestre autrichien : fête, amitié et un impressionnant concert, avec pour final, une interprétation commune des trois orchestres (120 musiciens) : le séjour restera longtemps gravé dans la mémoire des participants.

 

union musicale la motte servolex

 

2007 : événement majeur pour l'orchestre : venue du célèbre compositeur Jacob de HAAN, qui, à cette occasion crée un morceau pour l'U.M. « Legend of mountain , La Dent du Chat ».
Les musiciens pourront même découvrir les intentions du compositeur, lors de l'écriture du morceau, et être dirigés par lui. Un grand moment d'émotion !

 

2008 : les échanges se poursuivent avec les orchestres régionaux : concert à La Clusaz (74), et aussi à l'international, avec le déplacement à Sesto al Rhegena (Italie).

Autre temps fort : Le Directeur, Laurent Célisse, lance l'idée d'un Orchestre d'Apprentissage pour adultes. (O.A.). Il s'agit de proposer à des personnes n'ayant jamais fait de musique, ou n'ayant pas joué d'un instrument depuis de très nombreuses années, d'apprendre directement en pratique collective. La création est effective en Septembre : le succès est immédiat.

 

2009 : déplacement « national » : l'orchestre est invité à Audruicq, dans le Nord.

 

10 avril 2010 : lors du concert de Printemps, plusieurs formations de l'Union Musicale se produisent aux côtés de l'Orchestre d'Harmonie, dont pour la première fois notre Orchestre d'Apprentissage, composé d'adultes qui (re)découvrent la pratique en orchestre d'un instrument à vent.

2010 : NOS 110 ANS : pour fêter dignement cet événement, un grand concert est organisé au Printemps, avec nos amis de la Musikkapelle de Mundelsheim (Allemagne), et ceux de la Filarmonica de Sesto al Reghena (Italie).

A l'automne, événement savoyard : pour fêter les 150 ans du rattachement de la Savoie à La France, participation à un vaste projet musical : « Chacun Savoie » : rassemblement de 1860 musiciens au pied du Château à Chambéry.

 Union2010

 

Nous suivre Aller sur facebook 

  • Dernière modification : 10/10/2017.

© Union Musicale 2006 - 2017

Conception & Design Jean-François Patris Studio-Coléo.